AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


A venir
 

Partagez | 
 

 [UTAU] La fiction de UTAU vue par les phoques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yumi-chan-delamooorkiiitu
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin

Messages : 167
Date d'inscription : 21/10/2011
Localisation : Tu veux me stalker ou quoi ? =w=

MessageSujet: [UTAU] La fiction de UTAU vue par les phoques.   Ven 21 Oct - 18:45

Fiction : Chapitre 1 : Purple Dream.


-- EDITO --

Bon, je l'ai faite il y a quand même quelques mois, je me suis améliorée, entre-temps, donc ce n'est pas mon vrai niveau. C'est aussi ma première fan-fiction !
Vous pouvez également me soutenir sur mon blog skyrock !

-- RÉSUMÉ --

En 2011, Japon, ces 'choses' que l'on appelle robot on maintenant envahi la culture nipponne. Il y en a environ 2 sur 100. On dit qu'un jour, les robots auront envahi le monde.
Ces robots ont une voix, un caractère propre à eux et ont un 'papa', leur créateur.
Nous entamons la vie d'une robot de qualité, un caractère 'très froid.'", inexpressive, et qui fait partie de la première série de robot. Cette mi-lycéenne mi-robot de 4 ans (âge approximatif : 15 ans.) va devoir affronter le lycée, mais ses camarades humains vont-ils l'accepter ? Aura-t-elle des amis robot sur qui elle pourra compter ? Devra-t-elle user de ses capacités spéciales ?

--


[...]
Je m'en souviens encore. C'était il y a exactement 6 ans.
<< -Qu'est-ce que tu fais ? Tu ne me suis pas ? Tu as peur ?
-Pas du tout.
-Alors pourquoi ... ?
-C'est comme du suicide, je ne veux pas risquer ma vie en le passant.
-Alors ... Tu me retiens ?
-Non, je te laisse décider. Je ne suis pas maîtresse de ta vie.
- Je te dis qu'il n'y a rien à craindre !
- ... S'il-te-plaît, n'y va pas. Tu y risquerais ta vie ...
-N'importe quoi, si j'y vais, tu y vas ! >>

Il se mit alors à marcher en direction du 'pont' .
<< -Regar-
- !! >>

[...]
Encore ce rêve ? Ca fait déjà 5 ans que ça dure, 5 ans que je fait ce rêve, avec comme écart une année. C'est le seul rêve que je fait ... Toujours le même ...
- Si seulement ... Si seulement je l'avais arrêté. -
Oh non, toi la petite voix, ne m'embête pas, je ne veux pas avoir la mort sur la conscience, ce n'est pas comme si je l'avais tué ...

Je me leva de mon lit, débrancha mon chargeur et sortit de mon armoire mon uniforme avec la jupe à carreaux rouges. Il était alors 5h06, j'avais encore le temps. Aujourd'hui est un grand jour. Il faut que je sois à l'heure et que je ne presse pas -me dis-je alors. Oui, c'est vrai, aujourd'hui est un grand jour ; je rentre dans ma nouvelle école. Je dis grand jour, mais bon, changer d'école, je l'ai fait 4 fois. Mais seulement, cette fois, je sens que c'est la bonne.

En effet, aujourd'hui, quelque chose me disait que je n'allait pas changer d'école. Enfin, pas de si tôt. Le ciel était clair, il n'y avait pas beaucoup de nuages. Le soleil était plus qu'étincelant, Je me sentais plus ou moins 'de bonne humeur'. Mais bon, je ne suis pas encore sûre.

Une trentaine de secondes après avoir contempler de ma fenêtre le ciel et mon quartier, je me dirigea vers ma salle de bain.
Bien sûr, je n'allait pas me laver, 'suis pas folle ! Toute façon, je suis toujours propre et je sens toujours bon. Mais aller dans la salle-de-bain n'est-il pas une chose primordiale ? Non, car la moitié des gens le font dans leur chambre. Mais comme il est pour moi important de se changer dans la salle appropriée -qui est donc la salle-de-bain-, eh bien, voilà.

Pourquoi mon entrée dans la Vocaloid School avait eu lieu le même jour que la mort de mon âme ? Mystère pour l'instant. Peut-être que quelque chose arrivera aujourd'hui ? Je ne sais pas. Mais à mon avis, ce sera quelque chose de bien ... Enfin, je l'espère.

Apparemment, mon rêve n'avait -pour une fois- pas eu d'effet sur mon moral. Car oui, moi aussi, j'ai un moral. Même un robot a des sentiments, même si je fait mauvais exemple.

Je me changea, pris ma culotte toujours rangée dans mon tirroir-à-culottes qui se trouvait dans la salle-de-bain, et l'a mit. Je mis ensuite ma jupe à carreaux fournie par la Vocaloid School. Allait-je bien me faire accueillir ? Vais-je paraître pour le autres impossible à aborder ? -me dis-je en mettant cette jupe.
Je mis ensuite ma chemise et ma cravate rouge. Normalement, les cravates sont pour les garçons et les rubans pour les filles, mais comme j'ai toujours détesté les rubans, je leur ai demandés si je pouvais mettre une cravate, et ils ont dis oui.
J'avais alors fini de me changer. J'aurai pu mettre ma veste mais ... Mais je n'en avait aucune envie. Il faisait chaud : Je n'allait donc pas me crever avec une veste.

J'avais fini de m'habiller, Il était à présent 5h21, et je m'étais déjà lavée les dents.
Je me dirigea vers la cuisine. Et pris des boulons et de l'huile, comme d'habitude.
Quand j'eus fini, je lu un roman.

Le roman fini, je regarda l'heure : 6h24 ... Ah on,n 6h25, maintenant.
Comme à mon habitude, je sorti un peu pour aller au parc avant d'aller à l'école... J'avais une bonne demi-heure devant moi. Je prenais donc le chemin vers le parc à côté de chez moi. Une fois arrivée, je m'assis sur un banc dont la place était occupée par moi seule.

Un chien avec une dame arriva... Le chien alla vers moi. Je n'avais encore jamais toucher un chien, les animaux ne m'aiment gère. Mais apparemment, ce chien n'avait rien à me reprocher.
J'avançai ma main vers lui, enfin, je dit 'lui', mais c'est peut-être une femelle ? Bref ;, Je m'apprêtais à le caresser.

<< -Dipusy ! Ne t'approches pas du robot ! >>

Je n'avais pas pu le caresser, le chien bondit aussitôt vers sa maitresse. Cette dernière me fit alors un regard noir. Qu'est-ce que les humains reprochent aux robots ? Aucune idée... Et comment sait-elle que j'en suis une ? Peut-être mes cheveux mauves.

Il était alors 6h39. Il est temps d'aller vers le chemin qui mène à l'école .... -Me dis-je alors.
Je sorti du parc et alla évidemment vers mon école.
Une fois arrivée, je demanda au concierge ma classe : la 4C6. Il me pointa du doigt une classe à exactement 16m42,983cm. Je me dirigea vers ma classe. Je toqua.

<< -Oui ? >>
J'entra.

<< -Bonjour. >>


Les élèves me regardèrent avec de gros yeux.
[...]
--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Appy-sama
Adminitrateur
Adminitrateur
avatar

Féminin

Messages : 139
Date de naissance : 10/05/1998
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 19
Localisation : L'endroit où j'ai passé des vacances pourries, et d'ailleurs où la vie est pourrie.

MessageSujet: Re: [UTAU] La fiction de UTAU vue par les phoques.   Sam 22 Oct - 5:01

C'est bien comme histoire ! Mais, comme le début commence avec [...] j'étais un peu perdue, moi... x) M'enfin...

Que va-t-il se passer ? :O

oO**Oo oO**Oo oO**Oo oO**Oo oO**Oo oO**Oo oO**Oo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menoag.skyrock.com
 

[UTAU] La fiction de UTAU vue par les phoques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Utau Tsuro ENFIN FINI!!!!!!!!!!
» Tutoriel UTAU: Le début...
» [3ème année et +] #Cours 1# Le sortilège de stupéfiction
» PEtite fiction de Punxy pour les fans de Green Day ^^
» [Fan-fiction] Plasma, Wiret, Rhad'... et les autres.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakusei :: Ecriture :: Tes fan fictions-